ACCUEIL | TÉLÉCHARGEZ | CONTACTEZ-NOUS | VOTRE OPINION COMPTE | ENGLISH
Un message à nos partenaires
Banque Scotia
Message to Stakeholders white divider Communities white divider Employee Involvement white divider Community Development white divider Environment white divider Customers white divider Small Business white divider Employee Satisfaction white divider Corporate Information white divider Appendices
@@alt@@
À la Banque Scotia, nous gérons nos activités de sorte à ce qu’elles profitent à tous nos partenaires, soit nos clients, nos employés, nos actionnaires et les collectivités où nous vivons et travaillons. Nous nous attachons à créer une valeur à long terme pour nos actionnaires, à fournir un service de premier ordre à nos clients, à offrir une carrière gratifiante, enrichissante à nos employés et à exercer une influence positive dans les collectivités que nous desservons.

Un message à nos partenaires

En 2003, nous avons fait très bonne figure dans tous ces champs d’action. Encore une fois, nous avons dégagé un rendement record pour nos actionnaires : ces dix dernières années, les gains totaux des actionnaires, dividendes et plus-value des actions compris, ont dépassé 20 %. Nous nous sommes démarqués par l’excellence de notre service à la clientèle, pas seulement au Canada, mais dans plusieurs marchés internationaux où nous exerçons nos activités. Selon les résultats d’un sondage confidentiel mené au sein de l’entreprise, la grande majorité de nos employés, soit 83 %, considère que la Banque Scotia est un endroit où il fait bon travailler. Et les sommes que nous avons versées aux collectivités sous forme de dons, de parrainage ou autre ont totalisé 30 millions de dollars. Au cours de la dernière décennie, la Banque Scotia a plus que quintuplé ses contributions aux collectivités, ce qui la place dans le peloton de tête des entreprises donatrices au Canada. Une fois encore, Corporate Knights a classé la Banque Scotia parmi les dix meilleures entreprises citoyennes au Canada.

La responsabilité sociale des entreprises (RSE) – la façon dont nous interagissons avec tous les intéressés dans le cadre de nos responsabilités sociales, économiques, environnementales et éthiques – fait partie intégrante de notre engagement envers nos partenaires. Assumer ses responsabilités sociales, c’est à l’évidence la bonne conduite à adopter, mais c’est aussi une attitude sensée sur le plan des affaires. Les employés actuels et potentiels aiment l’idée de travailler pour une entreprise qui est socialement responsable et qui prête son appui aux collectivités locales. De plus en plus, tant les clients que les actionnaires choisissent ces entreprises.

Nous sommes déterminés à occuper le premier rang des entreprises en matière de responsabilité sociale, à tel point que nous en avons fait un objectif stratégique. Pour que nos efforts portent fruit, nous avons pris les mesures suivantes :

  • Nous avons formé l’an dernier des comités de direction et de travail dont le mandat est d’élaborer une stratégie RSE à long terme et d’être à l’affût des occasions d’intensifier notre contribution.
  • Nous avons affecté un haut dirigeant à la tâche de consolider et d’élargir les relations de la Banque avec les communautés RSE au Canada et ailleurs dans le monde.
  • Nous avons créé un comité sur le risque de réputation dont les fonctions consistent, d’une part, à participer aux autres processus de gestion du risque de la Banque et, d’autre part, à guider et à conseiller les différentes unités d’affaires dans l’évaluation des produits et des opérations complexes qui pourraient nuire à l’image publique de la Banque.
  • Nous avons adhéré à la Canadian Business for Social Responsibility, un organisme à but non lucratif qui encourage et aide ses membres à adopter des pratiques d'affaires responsables et rentables.

Notre Bilan des contributions communautaires représente un élément clé de notre engagement en matière de responsabilité sociale des entreprises. Nous l’utilisons non seulement pour faire part à nos partenaires des bonnes choses que nous accomplissons dans leurs collectivités, mais aussi pour gérer et parfaire nos stratégies à long terme au chapitre de la responsabilité sociale. Déjà, le Bilan des contributions communautaires nous a aidés à améliorer nos relations avec toutes les parties prenantes : nous savons ce que nous faisons de bien, et de moins bien, et nous savons comment mieux aborder les problèmes qui touchent nos activités, notre réputation, nos collectivités et notre monde.

Par le truchement de notre rapport annuel, de notre site Web et du Code d’éthique de la Banque Scotia, nous avons mieux fait connaître nos stratégies et notre rendement en ce qui concerne la responsabilité sociale. Nos employés manifestent un grand intérêt pour cette question. Nous les encourageons à participer aux causes communautaires et les tenons au courant des efforts de leurs pairs et de la Banque au moyen de publications internes, de sites Web et d’autres médias. Nous avons exposé les progrès accomplis à notre conseil d’administration, et nous avons prêté une oreille attentive à nos clients et à nos actionnaires en participant à différentes tribunes. À plusieurs reprises, par exemple, nous avons rencontré Le Conseil des consommateurs du Canada afin d’obtenir une rétroaction sur nos efforts passés et des suggestions sur la préparation du présent bilan.

Bien que nous ayons déjà à notre disposition et ayons déjà publié l’information de base que renferme le Bilan des contributions communautaires, il n’en demeure pas moins qu’il faut investir beaucoup d’efforts pour l’assembler en un tout cohérent. Chaque année, nous tentons d’inclure dans ce document des données plus détaillées permettant d’évaluer notre rendement par rapport à différents indicateurs économiques, sociaux et environnementaux. Toutefois, ce genre de compte rendu complexe et spécialisé est encore relativement nouveau, et continuera d’évoluer à mesure que les questions relatives à la RSE éveillent l’intérêt. Nous entendons suivre de près la progression des normes internationales sur la transmission d’information, et nous sommes convaincus qu’à terme, nous saurons brosser un tableau encore plus précis de nos efforts et progrès en matière de responsabilité sociale des entreprises.

Nous sommes fiers de nos réalisations dans les nombreuses collectivités qui nous accueillent, et c’est avec plaisir que nous vous présentons ici les faits saillants de l’année 2003.

Président et chef de la direction

Richard E. Waugh
Président et chef de la direction